auto-entrepreneur: quelle rémunération?

auto-entrepreneur: quelle rémunération?

auto-entrepreneur: quelle rémunération?

auto-entrepreneur : quelle rémunération?

S’il est une question qui revient souvent chez les nouveaux auto-entrepreneurs c’est bien celle-ci : auto-entrepreneur: quelle rémunération? Doit-on rédiger un bulletin de salaire?

Comment suis-rémunéré??

La réponse est simple : l’auto-entrepreneur n’est pas salarié de sa propre entreprise, il n’y a donc pas de bulletin de salaire à faire!

Comme je vous l’ai décrit tout au long de mes articles, le régime de l’auto-entreprise est particulièrement simple.

Comment çà marche?
  • Vous encaissez du chiffre d’affaires,
  • Vous payer des cotisations sur ce chiffre d’affaires encaissé,
  • Vous payer d’autres charges pour faire fonctionner votre affaire, comme :
    • Fournisseurs de matières premières,
    • Assurance,
    • Carburant et entretien du véhicule pour l’usage professionnel,
    • Électricité, eau, gaz…..pour l’usage professionnel,
    • loyer d’un local, garage….
    • Fournitures de bureau, outillage et équipements,
    • Abonnement téléphone, internet……,
    • Frais administratif,
    • Amortissements des immobilisations (j’en parle dans ma formation),
    • Frais financiers, remboursement en capital des emprunts,
    • … et tout ce que je n’ai pas mis et qui vous concerne personnellement!

Ce qu’il reste est pour vous!

Vous n’aurez jamais à justifier de vos retraits qui serviront à vous payer. En fait, votre salaire devrait-être votre bénéfice net.

Oui mais voilà, telle est la question : quel est mon bénéfice?

Il n’est pas à confondre avec votre chiffre d’affaires! Le calcul de votre bénéfice n’est pas aisé dans l’auto-entreprise car dans 99% des cas, vous vous limitez aux obligations légales en matière de tenue de comptabilité.

 Si vous voulez calculer votre bénéfice net, il vous faudra  tenir une comptabilité non plus allégée mais complète.

Il vous sera  nécessaire de suivre une formation si besoin (pourquoi pas celle que je prépare actuellement et que je mettrai en ligne en fonction du nombre d’inscrits) et de faire l’acquisition d’un logiciel de comptabilité spécifique.

Pour le logiciel, je préconise là aussi, un logiciel adapté et conçu pour les petites structures.

J’ai choisi EBP (celui que j’utilise en formation), un produit performant, un service de hot line (service d’assistance de plus d’une centaine de personnes) réactif et compétent, un prix abordable.

Pour tout vous dire : j’ai une  toute petite commission (5%) sur le produit, ce n’est donc pas pour cela que je le préconise mais bien pour son utilité! Je vous mets ici, le lien pour l’acquisition du logiciel  de comptabilité EBP.

 

 La tenue d’une comptabilité complète.

Si la tenue d’une comptabilité allégée est extrêmement pratique, elle pose parfois des difficultés autre que la détermination de votre bénéfice à des fins personnelles.

Si vous vous développez et souhaitez obtenir un crédit, le banquier va sans doute solliciter un bilan ou à tout le moins votre résultat comptable du dernier exercice.

Il ne vous sera absolument pas possible d’y parvenir sans une comptabilité complète. En tout état de cause, si votre affaire se développe fortement, je vous conseille de ne pas attendre avant de mettre en place une comptabilité adaptée à votre passage vers un autre régime ou encore vers un autre statut (qu’il sera également profitable d’anticiper).

J’espère que cet article vous à suffisamment renseigné, n’hésitez surtout pas à me poser des questions pour de plus amples renseignements.

Avez-vous été intéressé par cet article? Faites-moi part de votre commentaire à l’aide du formulaire “laisser un commentaire” ci-dessous. (C’est toujours très valorisant et par ailleurs un petit cadeau vous y attend!).

Dites-moi ce que vous aimeriez me voir traiter prochainement?

Faites-moi également savoir : Quel est votre plus gros problème?J’ai en effet besoin de votre aide afin de “coller” plus encore à vos souhaits.

Afin de bénéficier de conseils, avis, renseignements, trucs et astuces en qualité de membre privilégié, je vous conseille vivement de remplir le formulaire ci-dessous. Nous respectons scrupuleusement votre vie privée et n’utilisons vos données qu’à titre strictement interne.

Je vous souhaite une bonne journée et à bientôt pour d’autres articles. Bien cordialement à tous.

2 Replies to “auto-entrepreneur: quelle rémunération?”

  1. Bonjour
    Employant dans une association régulièrement 10 mois par an des professeurs auto entrepreneurs, j’aurais souhaité leur donner une rémunération lissée sur ces 10 mois. Est ce possible ?
    Est ce que ce serait considéré comme un salaire et les assimilerait à des salariés en CDI, ce qui n’est pas le cas
    Merci de votre réponse

    • Bonjour,

      Avant toute chose et pour que nous soyons d’accord :
      Vous ne pouvez pas verser de REMUNERATION à un micro/auto entrepreneur.
      Le micro entrepreneur doit vous faire une facture ou note en y portant son mode de facturation.
      Il ne doit y avoir aucun lien de subordination entre vous et le micro entrepreneur car l’Urssaf requalifiera votre relation en contrat de travail type CDI avec toutes les conséquences POUR VOUS (pas pour le micro entrepreneur).
      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*