micro-entrepreneur : petit guide pratique

micro-entrepreneur : petit guide pratique

micro-entrepreneur : petit guide pratique

micro-entrepreneur : petit guide pratique

Le défi dans cet article est de rédiger un petit guide pratique en quelques mots seulement. Si vous souhaitez aller un peu plus loin, vous pouvez soit :

– obtenir une version gratuite de mon guide sur le micro/auto-entrepreneur en confirmant votre inscription ci-contre,

– attendre encore un peu, pour l’acquisition du guide complet et méthodologique que je mettrai en ligne très bientôt.

Pour une bonne information, il est nécessaire de lire également les articles de fond que je consacre régulièrement à la micro/auto-entreprise.

La micro/auto-entreprise est une entreprise individuelle (E.I) quant à sa forme juridique,  soumise à un régime forfaitaire; par opposition au régime du réel.

micro-entrepreneur : petit guide pratique

Si la micro/auto-entreprise n’est pas une forme juridique, il s’agit bien d’un régime fiscal.

Ce qui caractérise ce régime est qu’il bénéficie d’un ensemble de mesures simplificatrices permettant l’exercice d’une activité professionnelle indépendante.

Les mesures simplificatrices sont :
  • une installation avec des formalités ultra simplifiées,
  • l’exercice d’une activité commerciale, artisanale ou libérale de façon régulière ou encore ponctuelle,
  • l’exercice d’une activité en qualité principale ou secondaire,
  • des formalités comptables et administratives allégées,
  • une connaissance totale et parfaite des charges sociales et fiscales, avec un paiement régulier.

Comme je le dis régulièrement dans mes articles, je nomme indifféremment auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur. La loi Pinel prévoit qu’au 1er janvier 2016, une seule appellation sera utilisée.

A l’heure actuelle, les deux dénominations existent, la seule différence résidant dans le régime fiscal.

Pour faire simple, plus de 90% des créations se font sous le régime du prélèvement libératoire.

L’activité ne peut être exercée que dans des conditions de chiffre d’affaires.

  • Pour une activité de vente, le montant maximum de chiffre d’affaires annuel encaissé est de 82 200€ ,
  • Pour une activité de services, le montant maximum de chiffre d’affaires annuel encaissé est de 32 900€ .
  • En cas de pluri-activités, voir article suivant.
Bien connaître son activité :

Il faut en effet bien connaître son activité afin de déclarer son chiffre d’affaires dans la bonne rubrique (commerciale, artisanale ou libérale). Je vous conseille absolument la lecture de l’article suivant.

micro-entrepreneur : petit guide pratique
Vos différentes cotisations.

Vous vous en doutiez, il va falloir payer des cotisations sociales et fiscales. Ces cotisations seront acquittées soit mensuellement soit trimestriellement. Les taux de cotisation sont précisément fonction de l’activité exercée.

Pour faire simple, je vous mets le lien vers un tableau récapitulatif des cotisations qui vous seront demandées.

Une règle absolue : pas de chiffre d’affaires = pas de cotisations. Je n’ai pas dit pas de déclaration!

 Micro-entrepreneur : La TVA

La micro/auto-entreprise est exonérée de TVA et bénéficie donc de la franchise en base de la TVA.

Micro-entrepreneur : la comptabilité.

Les formalités comptables sont particulièrement allégées. Je vous mets le lien vers la comptabilité.

Toutefois, avec le temps, à vous de juger si vous devez vous limiter aux formalités minimum!

Cette fois, j’ai voulu faire simple! Je vous conseille toutefois de prendre connaissance de liens vers les articles d’approfondissement.

Avez-vous été intéressé par cet article? Faites-moi part de votre commentaire et dites-moi ce que vous aimeriez me voir traiter prochainement?

Faites-moi également savoir : Quel est votre plus gros problème? J’ai en effet besoin de votre aide afin de “coller” plus encore à vos souhaits.

Afin de bénéficier de conseils, avis, renseignements, trucs et astuces en qualité de membre privilégié, je vous conseille vivement de remplir le formulaire ci-dessous. Nous respectons scrupuleusement votre vie privée et n’utilisons vos données qu’à titre strictement interne.

A bientôt pour de nouveaux conseils.Bonne journée à tous.
Bien cordialement.

Si cet article ou l’ensemble de mes articles vous plaisent; vous seriez très sympa en partageant sur les réseaux sociaux à l’aide des icônes ci-dessous. Un grand merci!

Je vous ajoute une recommandation si besoin. Je vous mets un lien vers l’article le plus lu par les visiteurs de mon site : micro-entrepreneur et le contrôle fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*