Micro-entreprise : erreurs à éviter 1/2

Micro-entreprise : erreurs à éviter 1/2

Compte tenu de nombreuses demandes qui me sont parvenues; j’ai décidé de mettre en ligne un article sur les erreurs et pièges à éviter en votre qualité de micro-entrepreneur.

L’arnaque à l’immatriculation :

Ne tomber pas dans le piège tendu aux nouveaux inscrits et spécialement aux

Micro-entreprise : erreurs à éviter 1/2

Micro-entreprise : erreurs à éviter 1/2

nouveaux micro-entrepreneurs(auto-entrepreneurs) qui se voient harcelés par des arnaqueurs de tous poils. Ces arnaqueurs sans scrupules envoient des courriers qui ont l’air officiel et émanant des administrations pour vous faire croire qu’il vous faut vous acquitter obligatoirement d’une somme d’argent (souvent importante), j’ai relevé des sommes de 250€ à plus de 700€ )afin de pouvoir continuer votre entreprise.
Je connais énormément de personnes qui se sont faites piéger tellement les courriers leurs semblaient officiels.

Je vous le rappelle de façon formelle : VOUS N’AVEZ RIEN A PAYER !!! .

Souvenez-vous, en dehors du RSI, qui prendra contact par courrier, (votre
numéro de sécurité sociale figurant sur le courrier) vous n’aurez pas, dans un
premier temps d’organisme auquel vous devez adhérer. Par ailleurs, les
versements ne devront intervenir que suivant l’échéancier dont je vous parlerai plus tard dans la planification.

Si vous voulez en connaître plus sur la question, faites un petit tour ICI :
Liste non-exhaustive d’arnaques et leurs coûts
.

Mauvais suivi de son chiffre d’affaires :

N’oubliez pas que les chiffres limites sont établis pour une année complète et
que si vous avez démarré votre activité en cours d’année, votre chiffre
d’affaires doit-être calculé en fonction du temps d’existence de votre
activité (calcul dit du prorata temporis).

Faites toujours bon usage des outils à votre disposition.  L’outil est celui mis au point par l’UPSME .N’attendez pas le dernier moment, après il sera trop tard !

Certains demandeurs d’emploi pénalisés :

Les demandeurs d’emploi ayant opté pour le régime de l’auto-entrepreneur
ont la possibilité de maintenir leur indemnité chômage mais selon les cas, ils
peuvent se voir défalquer sur leur allocation un forfait mensuel équivalent à
570 euros, au motif que le Pôle Emploi n’a pas connaissance des ressources
dégagées par l’activité d’auto-entrepreneur.

Ce prélèvement n’est pas systématique et dépend de la politique de chaque
Pôle Emploi. Il est donc important de réaliser au préalable un point avec son
conseiller Pôle Emploi pour connaître les règles en matière de cumul de
revenus.

A noter : Si l’auto-entrepreneur n’a pas dégagé suffisamment de
revenus pendant plusieurs mois, cette somme lui est par la suite remboursée.

Les limites de l’exercice à domicile :

Pour d’évidentes raisons de coûts et d’aspect pratique beaucoup d’autoentrepreneurs exercent leur activité chez eux.

Mais attention, la législation est formelle : il est interdit de recevoir de la
clientèle et de stocker de la marchandise à son domicile. Pour la loi, le local
d’habitation n’est pas fait pour cela.

Pour l’instant le législateur ferme les yeux mais les conditions pourraient se
durcir si des abus sont constatés. Les auto-entrepreneurs qui ont néanmoins
besoin de stocker des matières premières ou de recevoir des clients peuvent
très bien louer des bureaux partagés avec d’autres créateurs ou passer en
bail mixte (la demande s’effectue auprès de sa mairie).

Contre un petit loyer mensuel, il est également possible de louer quelques
mètres carrés dans des entrepôts de stockage, généralement installés en
périphérie des grandes villes.

Je connais également des personnes en location dont le bail interdit
l’exercice d’une activité professionnelle, et d’autres ayant souscrits des
emprunts pour la construction de leur habitation et pour qui les contrats de
prêt interdisent toute activité de nature professionnelle.

Toutefois, si vous ne disposez pas d’un bureau et vous êtes commerçant
ambulant, électricien, plombier , vous pouvez domicilier le siège de votre
entreprise dans le logement loué et ce, même si votre bail est à usage
exclusif d’habitation.

Attention : il s’agit seulement d’une domiciliation « postale », à réserver
uniquement pour le papier à en-tête, la réception du courrier postal.
Si vous résidez dans un lotissement, il existe quelquefois des réglementations
interdisant certaines activités (nuisances, passages véhicules ou engins…)
Je vous conseille donc la plus grande vigilance et donc de vérifier si vous êtes
à bon droit.

Le portage salarial :

Les auto-entrepreneurs qui pensent dépasser les seuils de chiffres d’affaires
autorisés, peuvent passer , si besoin, par une société de portage.
Ils sont alors considérés comme salariés et rien ne les empêche d’exercer une
activité en tant qu’auto-entrepreneur.

S’ils approchent ou dépassent les seuils de CA autorisés, ils peuvent
continuer à prendre de nouvelles missions en portage salarial sans que cela
remette en cause les avantages du régime auto-entrepreneur sous lequel ils
sont par ailleurs inscrits.

Cette solution est notamment intéressante pour les créateurs qui ont un très
gros client (attention au client unique) et quelques petites missions éparses.
Dans ce cas, ils ont tout intérêt à facturer le gros client en portage, et les
petits en auto-entrepreneurs.

Le portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

ICI, un site vous donnant des explications.

Ceci constitue un premier article sur la question. Un deuxième article est à présent à votre disposition.

J’espère que cet article vous a été d’un intérêt certain; n’hésitez pas à en faire  part autour de vous!

Si vous voulez aller plus loin dans la connaissance du régime de la micro/auto entreprise, je vous conseille vivement mon guide pratique.

Avez-vous été intéressé par cet article? Faites-moi part de votre commentaire à l’aide du formulaire “laisser un commentaire” ci-dessous. (C’est toujours très valorisant).
Dites-moi également ce que vous aimeriez me voir traiter prochainement?

Faites-moi partager votre retour d’expérience et également savoir : Quel est votre problème actuellement? J’ai en effet besoin de votre aide afin de “coller” plus encore à vos souhaits.

Afin de bénéficier de conseils, avis, renseignements, trucs et astuces en qualité de membre privilégié, je vous conseille vivement de remplir le formulaire ci-dessous. Nous respectons scrupuleusement votre vie privée et n’utilisons vos données qu’à titre strictement interne.

A bientôt pour de nouveaux articles. Je vous souhaite une bonne journée.
Bien cordialement à tous.

Faites-moi part de vos commentaires afin de me permettre de vous apporter encore plus d’informations si besoin.

Quelques liens utiles vers les articles les plus lus de mon site :

Le contrôle fiscal,

le contrôle URSSAF

Micro entrepreneur : quel salaire?

Bien cordialement à vous tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*