micro-entrepreneur : une comptabilité simplifiée.

micro-entrepreneur : une comptabilité simplifiée.

Micro-entrepreneur : une comptabilité simplifiée.

Micro-entrepreneur : une comptabilité simplifiée.

Comme j’ai coutume de le dire : la comptabilité d’un micro-entrepreneur est hyper simplifiée. Mais pensez-vous qu’il faille se limiter au minimum légal?

Bien entendu, vous n’avez pas d’obligation de tenue d’une comptabilité structurée, un livre des recettes encaissées et en cas de commerce : un livre des achats. Je vous mets le lien vers la comptabilité.

Toutefois, la majeure partie des difficultés des entreprises vient d’une mauvaise gestion, donc en très grande partie de l’absence d’une comptabilité structurée.

Le problème est que dans ce domaine, vous êtes quasiment tous à vous limiter à minimum légal et ainsi, ne pas être en mesure de suivre votre affaire comme je vais vous l’expliquer.

Je sais, il est plus commode de s’occuper des produits, des services, des clients… et vous dites que vous n’aimez pas les chiffres!! Je comprends….mais…je ne partage pas totalement cette idée.

Des conseils pour réussir une bonne gestion comptable :

En préambule : la compta n’est pas que des chiffres! C’est avant tout un outil essentiel dans votre entreprise. Je dirais même que c’est un outil stratégique qui va permettre de faire le point tous les jours.

C’est l’outil qui va vous donner tous renseignements sur  :

  • votre chiffre d’affaires,
  • sur vos frais et achats,

Vous allez pouvoir connaître à tout moment :

  • le montant de vos ventes,
  • de vos frais et achats,
  • le dû client,
  • le crédit fournisseur.

Vous allez suivre le montant de chaque poste, anticiper, extraire les renseignements de première nécessité, prendre les bonnes décisions au bon moment.

Je vous promets que votre point de vue sur les chiffres va changer si vous mettez en place une comptabilité complète.

Des petites tâches régulières :

Je vous conseille, de commencer par établir un petit planning de tâches journalières ou hebdomadaires pour enregistrer vos factures clients et fournisseurs.

De réserver un jour pour faire vos remises de chèques et pour régler toutes les factures fournisseurs à payer. Un autre jour pour faire le point des dus clients et ainsi faire vos relances sans tarder.

Cette routine deviendra au cours du temps, une activité normale, presque “ludique”:)

Petite liste de tâches à établir :

Cette liste n’est pas exhaustive :

  • Remise en banque des chèques et des espèces,
  • Pointage des extraits du compte banque (vérification des remises de chèques, d’espèces, des virements encaissés, des virements de règlement, des chèques émis),
  • Suivi du compte clients : crédits accordés, impayés, relance téléphonique,
  • Comptabilisation des factures fournisseurs et paiement de ces derniers,
  • Etablir les devis et factures aux clients,
  • Vérifier la trésorerie en anticipant vos recettes et paiements,
  • Contrôler bien avant de faire des prélèvements pour alimenter votre compte personnel (prélèvements pour vos besoins personnels),
  • Calculer le résultat  (la rentabilité) de votre affaire (ne peut se faire qu’avec une comptabilité complète avec le logiciel de comptabilité adapté),
  • Connaître vos coûts mensuels (renouvelables) afin d’anticiper vos sorties d’argent (charges sociales et fiscales, loyers, téléphone, électricité…..),
  • Plus celles que je n’ai pas mentionnées mais qui sont relatives à votre propre affaire.
Ouvrir un compte bancaire à usage professionnel.

Non seulement vous ne devez pas mélanger votre compte personnel et celui de votre entreprise, mais vous avez obligation de séparer les deux comptes.

Il existe en effet une obligation en date du 1er janvier 2015, obligeant les micro-entrepreneurs d’ouvrir un compte bancaire dédier à l’activité professionnelle.

Ceci  ne veut pas dire ouverture d’un compte professionnel. Afin d’éviter les frais d’un compte pro, vous pouvez ouvrir un compte personnel essentiellement consacré à votre activité de micro-entrepreneur.

Comment mettre en place une comptabilité complète?

Je vous le dis à nouveau, une comptabilité complète n’est pas obligatoire. Mais si vous souhaitez mettre en place un outil opérationnel, vous allez devoir faire l’acquisition d’un logiciel de comptabilité/gestion commerciale.

Un tel outil répond aux besoins de l’établissement d’un compte de résultat et d’un bilan. Il répond aux besoins d’une gestion avancée.

Si votre affaire se développe fortement, je vous conseille l’acquisition immédiate d’un tel logiciel.

Afin de ne faire aucune publicité, je répondrai aux demandes de conseils sur un tel logiciel sur votre adresse privée. Je vous invite même à me faire part de votre souhait de vous inscrire à un cours de comptabilité que j’organiserai en fonction du nombre de demandes.

Si vous suivez les conseils que je vous donne, vous prendrez obligatoirement les bonnes résolutions au bon moment.

Avez vous d’autres avis sur les conseils et astuces pour votre comptabilité?

Avez-vous été intéressé par cet article? Faites-moi part de votre commentaire et dites-moi ce que vous aimeriez me voir traiter prochainement?

Faites-moi également savoir : Quel est votre plus gros problème? J’ai en effet besoin de votre aide afin de “coller” plus encore à vos souhaits.

Afin de bénéficier de conseils, avis, renseignements, trucs et astuces en qualité de membre privilégié, je vous conseille vivement de remplir le formulaire ci-dessous. Nous respectons scrupuleusement votre vie privée et n’utilisons vos données qu’à titre strictement interne.

A bientôt pour de nouveaux conseils.Bonne journée à tous.
Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*