micro-entrepreneur : calculer son prix de vente.

micro-entrepreneur : calculer son prix de vente.

micro-entrepreneur : le prix de vente.

micro-entrepreneur : le prix de vente.

Si l’on souhaite mettre en place une gestion saine dans son entreprise; il n’est pas concevable de ne pas connaître une méthode de détermination de ses prix.

Avant toutes choses, accordons-nous sur quelques définitions.

Pour calculer son prix de vente, il nous faut définir le prix de revient.

Qu’est-ce qu’un prix de revient ?

Le prix de revient est composé de plusieurs éléments. Il sera néanmoins beaucoup plus simple de déterminer un prix de revient pour celui qui fait de la vente en l’état que pour celui qui fabrique.

Les éléments constitutifs du prix de revient.
  • le prix d’achat plus les frais d’approvisionnement comprenant : les marchandises, la matière première, les consommables, les frais de transport et de livraison,
  • Le coût de production : il s ‘agit de l’ensemble des charges d’exploitation constitutives à la réalisation d’une fabrication ou d’un service. On citera la main-d’œuvre, la quote-part d’affectation des charges indirectes comme le loyer, les assurances, l’entretien, les charges sociales, le téléphone, etc…
  • les frais de distribution comme la publicité, les frais de livraison, les commissions sur vente….
  • les frais administratifs.

Toutes ces dépenses peuvent être distinguées en :

  • coûts directs : dépenses directement affectées à la production du produit ou du service,
  • coûts indirects : dépenses ne pouvant faire l’objet d’un rattachement direct au produit ou service et seront réparties sur l’ensemble (par clé ou pourcentage de répartition).

Bien entendu, cet article n’a pas pour but de vous apprendre la comptabilité analytique mais seulement de vous donner les bases d’une approche raisonnable du calcul des prix.

Vous l’avez bien compris il sera  d’autant plus facile de calculer son prix de revient que l’on exerce une activité de revente en l’état.

  • Si l’on revend des produits que l’on a acheté sans transformation : le prix de revient est donc égal au prix d’achat + frais d’approvisionnement + pourcentage d’affectation des frais indirects. Pour faire simple, les frais indirects peuvent être répartis en fonction de votre chiffre d’affaires. Ainsi, vous pouvez calculer ce pourcentage en fonction des chiffres de l’année précédente ou de votre compte prévisionnel,
  • Si l’on est fabricant, et particulièrement si l’on est fabricant de produits diversifiés, le calcul de l’affectation des frais de structure et de votre main d’œuvre  est particulièrement compliqué. Il me semble opportun de faire une répartition au nombre de produits fabriqués. La période de prise en charge des frais se faisant au mois voir plus court si possible.

Je vous le dis à nouveau : pour une approche plus juste des calculs, il serait nécessaire de mettre en place une comptabilité complète avec affectations analytiques. Ceci est impossible dans votre cas. Mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire; une approche comme expliquée sera extrêmement bénéfique.

Dans le pire des cas, il faudra faire des recherches afin de comparer vos prix de vente avec la concurrence afin de positionner votre tarif dans la fourchette normale.

micro-entrepreneur : calculer son prix de vente.
Comment calculer un prix de vente ?

La formule est simple : prix de vente  = prix de revient + bénéfice.

Si la formule est simple, le calcul du prix de vente n’est pas si simple comme déjà vu.

Ici encore, il nous faut définir notre pourcentage de bénéfice applicable au prix de revient.

Si l’on souhaite réaliser un bénéfice de 20% sur les ventes. Nous devons calculer ce que représente ce pourcentage sur le prix de revient.

Soit : 20×100 sur 100-20

20×100:80 = 25

Donc 20% sur le prix de vente est égal à 25% sur le prix de revient.

Ainsi, supposons votre prix de revient à 85€ et vous souhaitez obtenir un bénéfice de 20%.

Calcul : 85X1.25 = 106.25 soit un bénéfice de 106.25 – 85 = 21.25

Pourcentage de bénéfice sur prix de vente = 21,25

Que représente 21,25 sur un prix de vente de 106.25?

21,25×100/106.25 = 20%. Ce qu’il fallait démontrer -:).

J’arrête ici mes calculs savants. Le propos n’est pas de faire de vous des spécialistes de la comptabilité.

En effet, les calculs de prix dépendent de chaque entreprise, des choix de chacun, des clés de répartition des charges, de la politique d’approvisionnement, de l’activité de chacun (commerçant, artisan, libéral)…..

J’ai juste pour ambition de vous rendre attentifs au problème de calcul des prix et de l’importance sur votre résultat.

Avez-vous été intéressé par cet article? Faites-moi part de votre commentaire . (Par ailleurs un petit cadeau vous y attend!).

Si des précisions vous sont nécessaires, faites-moi un questionnement dans les commentaires!

Dites-moi également ce que vous aimeriez me voir traiter prochainement?

Faites-moi également savoir : Quel est votre plus gros problème? J’ai en effet besoin de votre aide afin de “coller” plus encore à vos souhaits.

Afin de bénéficier de conseils, avis, renseignements, trucs et astuces en qualité de membre privilégié, je vous conseille vivement de remplir le formulaire ci-dessous. Nous respectons scrupuleusement votre vie privée et n’utilisons vos données qu’à titre strictement interne.

A bientôt pour de nouveaux articles. Je vous souhaite une bonne journée.
Bien cordialement à tous.

 

3 Replies to “micro-entrepreneur : calculer son prix de vente.”

  1. bonjour, je crois qu’une erreur s’est glissée dans le dernier calcul : c’est 21.25 et non 25.25 dans ” Que représente…” , non ?
    J’ai par ailleurs une interrogation sur le prix de vente mais c’est en rapport avec les prélèvements qu’ils occasionneront (sur le CA) , si j’ai bien compris … Dans la mesure où on nous prélève 14.4% sur la vente des marchandises, notre marge se doit de prendre en compte ce chiffre ? Moi qui souhaitais faire de la revente (à petite marge) pour dépanner mes clients, je serais ponctionner sur mes achats à une hauteur supérieure à ma marge … donc je perds de l’argent ! 14.4% c’est énorme sur une marge qui se veut faible ( même si c’est 20% comme dans votre exemple)…. Je ne comprends pas … c’est à dire que l’état se gave sur chaque échange commercial ( en plus de la TVA) ?? Je découvre…. Merci de m’éclaircir !

    • Bonjour,
      En effet, c’est une coquille, le chiffre est bien 21,25. J’ai procédé à la correction.
      Ce que vous dites est parfaitement exact. Dans mes articles et dans mes différents guides : j’attire l’attention des micro entrepreneurs sur la vente à faible marge. Dans une activité de revente (en l’état), si la marge doit être faible, alors le régime de la micro entreprise est totalement inadapté.
      C’est juste, une marge faible, eu égard aux différentes charges (dont les cotisations sociales) amènerait à une perte sur ce type de vente.
      Par contre, pour être précis, les 14.40% (14.515%) ne vont pas à l’état ; il s’agit de votre couverture sociale, retraite, formation…). Quant aux achats, vous n’en faites jamais état, tout est calculé sur votre CA (imposition, calcul des cotisations).
      Votre raisonnement est juste et j’encourage tout un chacun à y réfléchir sérieusement pour réussir dans son entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*